Voici certains commentaires autour de ce site

D'abord, il y a les commentaires du Journal Intégral d'Olivier Breteau, un blog, dont je vous recommande la lecture, car il est complémentaire à ce site, dans une dimension réflexive et théorique très profonde :

vous trouverez les deux articles consacrés à ce site dans le libellé "Théorie Intégrale", sous les titres empruntés à des citations que je ne peux m'empêcher de reproduire, tellement elles sont justes :

1 La psychothérapie guérit le mental, la voie spirituelle guérit du mental. Jacques Vigne

2 Ce n'est pas un signe de bonne santé d'être bien adapté à une société profondément malade. Krishnamurti

 

 

Un commentaire de Nicolas Souchal, le 25 mai 2014

J'ai beaucoup apprécié le parcours de votre site, tellement riche, et j'y ai notamment exploré vos écrits concernant Osho et Ken Wilber. 
C'est drôle je n'ai jamais lu Wilber, dont on m'a parlé il y a environ 8-9 ans et dont je sens fortement la résonance. Un ami à moi assez proche est d'ailleurs le traducteur de Grace and Grit (j'ai souri en lisant dans l'extrait de Santé intégrative de juillet/aout 2008 que vous disiez qu'il aurait été mieux de le traduire plutôt que Le Livre de la vision intégrale !), dont j'ai une copie sur mon étagère depuis 3 ans !... je tourne autour. Je sens que son travail viendrait mettre des mots et des concepts sur tout un tas de chose que j'appréhende intuitivement, en y mettant parfois moi aussi des mots, mais sans les synthétiser, comme il l'a fait. 
 
Mais cet éclairage nouveau que vous faites sur le personnage Ken Wilber, m'intéresse beaucoup. Elle me permet sinon d'expliquer, de justifier peut-être certaines réserves chez moi !
 
Et puis, la question fondamentale : est-ce que je veux segmenter encore un peu plus ma perception du réel ? ou dissoudre au contraire tout connaissance pour entrer dans le flot de la Vie, frais, à chaque instant. J'aime à ce titre une phrase d'Osho, justement, dans l'un de ces livres qui dit quelque chose comme "bienheureux ceux qui ne sont jamais allés à l'école, leur esprit n'est pas formaté et ils peuvent mieux appréhender le réel au-delà des catégories".
 
Cela dit, je mettrai mes enfants à l'école ! Mais pas n'importe laquelle... et là encore, clin d'oeil car je viens de parler avec ma compagne ce soir d'un sujet important concernant l'école Montessori dans laquelle nous venons d'inscrire notre fils, dans le Beaujolais, et dont elle a entendu des mises en gardes assez préoccupantes... le fait de tomber sur votre article-interview, est venu me piquer au vif... il va falloir éclaircir ça !
 
 
Je ne sais ce qui vient me faire vous raconter ma vie comme, ça, si ce n'est une familiarité naturelle que je me sens ce soir... 
Bon, Tout est Un... alors.... ne cherchons pas le pourquoi du comment.
Merci simplement pour le moment que vous avez accordé à me lire.
 
Et, peut-être serons-nous amené à échanger à nouveau.
 
Au plaisir d'être en lien... intégratif !
 
Nicolas Souchal
Thérapeute, consultant, cré-actif !
Conscience quantique - psycho-énergétique - thérapie transpersonnelle
 
 
Commentaire de Sabine Dumeyrou
Le 22/07/2016 à 19:44,

> Bonjour,

>  Au gré de la sérendipité que permet internet, je suis tombée sur votre esprit intégratif.

>   Les notions d'intégration/désintégration, génération/(mal)(dé)dégénération sont au coeur de mes réflexions sur l'être humain, son développement, sa maturation, son vieillissement, son identité individuelle et collective. Et les troubles apparentés.

>  Certains auteurs m'ont donné des éclairages originaux. Je ne les ai pas trouvés dans vos pages, je me suis demandée si vous les connaissiez, eux et leurs questionnements sur le sujet.

>  En quelque sorte une vision de l'intégration qui traverse toute l'organisation du vivant, de la cellule à la société des humains.

Intégration synaptique 

> Intégration neuronale (Damasio)

> Intégration sensorielle (cohérence centrale: le cerveau doit intégrer les informations fournies par les sens pour que l'environnement soit interprété comme un tout).

> Intégration psychologique (Dabrowski et sa théorie de la désintégration positive comme théorie du développement de la personnalité)

> Intégration cognitive (Mihaly Csikszentmihalyi et l'exigence d'expérience optimale, dans laquelle l’attention est librement investie en vue de réaliser un but personnel, parce qu’il n’y a pas de désordre qui dérange ou menace le soi. C'est le contraire de l'entropie psychique, désordre interne provoqué par une information qui survient dans la conscience et menace la poursuite d’un but)

> L'intégration comme paradigme philosophique (Jean-François Billeter)

> Et, plus ancien, Jaensch qui en 1929 définissait les concepts de intégration vers l'intérieur (vers soi) et intégration vers l'extérieur, la réalisation de la première conditionnant la seconde.

> Plus récemment, la vision de de Tononi qui en 2008 pose que la conscience peut être vue comme de l'information intégrée (ITT (Integrated Information Theory).
>

Vision développée par Tegmark en 2015 qui pose la question de la conscience comme état de la matière....

Cordialement,