Olivier Chambon en compagnie de Michel Marie-Cardine pose les bases de la psychothérapie intégrative et éclectique

Ces deux psychiatres, professeurs à l'université de Lyon et proposant un Diplôme Universitaire dédié à la psychothérapie intégrative, ont écrit dès 1999 un livre de référence "Les bases de la psychothérapie, approche  intégrative et éclectique", livre pionnier résonnant de manière prémonitoire :

"Il existe actuellement plus de quatre cent formes de psychothérapies. Face à cette offre surabondante et au choix complexe qu'elle implique, deux attitudes opposées peuvent être adoptées.
La première que nous recommandons, consiste à prendre le temps, à avoir le courage, la patience et l'humilité d'entrer progressivement dans cet univers en l'explorant dans toutes ses dimensions, afin d'en découvrir les arcanes et d'en utiliser de manière créative le plus grand nombre de possibilités (...)
Il est donc nécessaire que l'apprenti soit guidé par une réflexion sur l'intégration et l'éclectisme au cours de sa formation par des psychothérapeutes expérimentés. Le D. U. de psychothérapie que nous avons mis en place (UCB, Lyon I) s'inscrit dans cette démarche (...)
La seconde attitude, malheureusement peut-être encore la plus fréquente consiste, face à la diversité et la complexité, à éviter la perplexité qu'elles engendrent, en se réfugiant prématurément derrière une approche unique et "intégriste"(...)
Le temps des chapelles est fini. Plus que d'une révolution, il s'agit d'une évolution inéluctable, en profondeur. Le psychothérapeute "procustéen" qui adapte ses patients à sa théorie (et non pas malheureusement l'inverse) et leur impose impérativement une technique unique (...) sera peut-être une espèce en voie de disparition d'ici une dizaine d'années.

Le livre est riche, classant les différents courants psychothérapeutiques, réfléchissant sur leur évalauation, insistant sur l'importance de la relation thérapeutique, et surtout développant les facteurs communs de succès, propres à toutes les techniques psychothérapeutiques spécifiques.
Ces facteurs ont été mis en évidence par des études menées aux Etats-Unis (Frank 1981 et 1991, Grencavage et Norcross 1990, Young 1992 - voir le livre "Psychothérapie intégrative" dans la bibliographie). en France, c'est Lambert qui met en évidence le premier, dans une étude de 1986, les facteurs communs présents dans toutes les psychothérapies, en montrant qu'elles pèsent pour 30% dans le processus de changement. Leur efficacité est donc double par rapport
à celle de chaque technique spécifique qui ne représente que 15% comme facteur de changement. Ce sont ces facteurs communs étudiés par la suite par Young, qu'Olivier Chambon et Michel Marie-Cardine vont développer dans leur livre avec une certaine insistance, en proposant des techniques relatives à chaque facteur commun de succès :

“Pour notre part, et dans la suite de ce chapitre, nous avons directement emprunté à M. Young (1992) sa catégorisation des facteurs communs et nous les avons illustré des techniques psychothérapeutiques qu'il suggère d'y associer.
Selon cet auteur, après avoir évalué le patient et conceptualisé sa problématique, la définition d'objectifs thérapeutiques doit amener le thérapeute à décider quels facteurs communs devraient être utilisés de façon prioritaire. Il devait alors choisir soit d'agir sur la nature de la relation thérapeutique ; d'accroître l'estime de soi ; d'amener à de nouveaux comportements ; d'agir sur le niveau d'activation émotionnelle ; d'induire des attentes positives et accroître la motivation ; ou, enfin, d'amener à un changement des systèmes de signification.
Une fois cette décision prise, il lui faudra encore décider du type de technique psychothérapeutique spécifique qu'il utilisera pour mettre en oeuvre le facteur curatif envisagé”.

O. Chambon et M. Marie-Cardine “Les bases de la psychothérapie” Editions Dunod

Voir aussi le chapitre que je consacre à ces facteurs communs de succès dans mon cours sur la psychothérapie intégrative au D.U. de Dijon.

Voir aussi dans mon blog l'article sur le livre d'Olivier Chambon et Laurent Huguelit "Le chamane et le psy"

Lire aussi un article sur le livre d'Olivier Chambon"Expériences extraordinaires autour de la mort, réflexion d'un psychiatre sur la science et l'au-delà" aux éditions GuyTrédaniel (juin 2012), paru dans "Santé Intégrative" n°32 (mars-avril 2013) :
quand la nouvelle science intégrative s'aventure dans les dimensions du monde invisible.